Cohabitation

Cohabitation

COHABITATION
 
vivre seul ou même à deux...
 

   
 
Phase 1. La quarantaine sanitaire

  
Bien évidemment il est impensable de mettre d’emblée deux animaux qui ne se connaissent pas directement dans la même cage. La quarantaine sanitaire doit être absolument respectée pour le bien de tous.
 
C’est une période d’isolement (autre pièce) sanitaire (entre 30 et 40 jours minimum) durant laquelle le nouveau chinchilla ne doit pas être en contact pour éviter tout risque contagieux (envers les autres chinchillas mais aussi les autres animaux de la maison et les humains si développement de mycoses).
 
Cette période est nécessaire afin d’éviter toute transmission de maladie, germes, microbes... Elle ne doit pas se substituer aux autres règles d’hygiène lors des manipulations (désinfections des mains obligatoire entre chaque animal !)
 
La quarantaine doit être effectué rigoureusement pour chaque nouvel arrivant mais aussi lorsqu’un chinchilla déclare un problème ou une maladie.
 

Attention ! Peuvent être transmises principalement teigne ou diarrhées, extrêmement contagieuses. La diarrhée peut très vite entrainer la mort de votre animal. Attention la teigne est transmissible à l’homme et les traitements dans ce cas sont assez longs et fastidieux.
 

Phase 2. La rencontre 


 

Comment se faire rencontrer deux chichis qui ne se connaissent pas ?
 

Une fois la période de quarantaine sanitaire respectée, il est désormais tant de passer à la phase d’acclimatation. 

 
Cette phase doit être 
lente et progressive
car si elle n’est pas faites de manière conforme, de nombreux problèmes peuvent survenir.
  
Tout d’abord, certains critères sont à respecter si on souhaite former un couple bisexué. (poids/âge/morpho/mutation/hérédité…) Au delà de l'âge de 2 ans il n'est pas conseillé de mettre un animal en duo car il se sera habitué à la solitude et ses petites habitudes... (ref article 'choisir son chichi'). 
   

Les étapes : 

    
- proximité des caisses, permettant ainsi une rencontre sans risque, et ce pendant plusieurs semaines. Cela ne sert à rien de brusquer les choses, si ce n’est de conduire à des accidents parfois dramatiques.
 
-
échange de bain de terre ou de troncs, de maisons, de jouets
s’ils en ont à leur disposition. Ainsi chaque animal s’habitue en douceur à l’odeur de son futur compagnon.
 
- si aucune animosité n’est montrée au bout de plusieurs jours,
sortie commune dans une pièce neutre et sécurisée qu’aucun ne connait
pour ne pas qu’il y ait risque de bagarre territoriale, (réalisée bien évidemment toujours sous surveillance).
 
- ci cette étape est encourageante on peut ensuite passer à l’étape de
cohabitation proprement dite ; l'introduction des 2 animaux dans la même caisse.

 
   Phase 3. La cohabitation

    
Avant de placer les deux animaux ensemble (à faire le matin), il convient de nettoyer et désinfecter parfaitement la future habitation et d’y changer l’aménagement. En effet, cela perturbera l’ancien propriétaire et sera à nouveau neutre pour les deux animaux. 
 
Bien sûr, ce processus se fait sous l’œil attentif du maître, il faut donc procéder à cela un jour où vous êtes certain d’être présent pour intervenir en cas de besoin. Sachez en effet que les problèmes peuvent survenir rapidement et être parfois dramatiques. Il se peut que l’acclimatation ne fonctionne pas et dans ce cas il faut reprendre le processus dès le début. Il faut aussi accepter le fait que parfois certains chichis ne s’entendront jamais et devront vivre séparément pour éviter tout risque. Il peut arriver également que tout se passe bien jusqu’au jour où une méchante bagarre éclate, et là, rien ne va plus et il faudra définitivement séparer les deux animaux. Cela peut arriver parfois même au bout de plusieurs mois voire plusieurs années de vie commune.
 
Comme nous, les chinchillas ont un caractère affirmé et ont des sentiments, on ne peut donc les forcer à vivre avec quelqu’un qu’ils n’aiment pas ou plus ! Généralement en quelques heures on peut voir si l’entente est établie ou non, d’où l’importance de procéder à la mise en duo un moment où l’on est présent afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de bagarre.
 
C’est également pour cela qu’il est préférable de faire ce procéder en matinée car les chinchillas sont moins actifs que le soir et parce que ça permet d’étudier le comportement sur la journée et donc de surveiller attentivement.

 

         
Ziya et Macchiato